dimanche 15 novembre 2015

Lire ou ne pas lire, faut-il vraiment choisir ?



Vous êtes un passionné de lecture, et votre rêve serait de convertir vos amis à partager votre amour pour les livres. Mais pourquoi une telle envie ?

Peut-être que vous en avez assez de passer vos soirées à discuter de foot, de séries TV, de cuisine, et que vous aimeriez vivre de vrais débats enflammés sur la possibilité d’une vie après la mort, les problèmes du système bancaire, une visite extraterrestre à l’époque sumérienne, l’impact de la troisième révolution industrielle sur notre société, ou la théorie des cordes…

Si vous êtes conscient des bienfaits de la lecture, l’êtes-vous tout autant sur l’effort que vous demandez à vos amis lorsque vous essayez de les convaincre ?


Lire un livre demande du temps, du calme, un endroit confortable et de la motivation.

Du temps : Savez-vous qu’une personne normale lit à peu près 30 pages par heures. Un livre moyen fait environ 300 pages. Tout le monde n’est pas disposé à trouver 10 heures dans la semaine pour lire un livre dont le sujet peut assez vite être barbant. Vous avez peut-être la chance d’avoir beaucoup de temps pour vous, mais la plupart des gens ont d’autres priorités et préfèrent user de leur temps d’une autre manière.

Du calme : L’un des bienfaits de la lecture est la capacité de faire voyager son esprit dans une autre dimension, de s’extraire un moment de ses problèmes pour imaginer un autre monde, d’autres possibilités que l’on n’avait pas imaginées jusqu’alors. Pour atteindre ce niveau de plénitude, il est plus que nécessaire d’être dans un environnement calme avec le minimum de perturbations extérieures. Or, la plupart des gens vivent tout le contraire ! Que ce soit dans le métro, au boulot ou chez eux, pas moyen de trouver une minute pour se poser. Vous avez peut-être la possibilité de vous isoler pour avoir le calme nécessaire, ou de vous concentrer dans le métro quelques minutes,  mais c’est très loin d’être le cas pour tout le monde !

Un endroit confortable : Lire un livre, c’est rester beaucoup de temps immobile avec un objet de plusieurs centaines de grammes à tenir à bout de bras. C’est une position très désagréable qu’il faut pouvoir compenser par un endroit confortable. Vous imaginez que tout le monde peut se poser tranquillement dans son canapé ou dans son lit pendant des heures pour feuilleter quelques pages ? A moins de vivre seul ou d’avoir instauré une rigueur de fer à la maison, ceci relève de l’utopie. Vous pensez que lire dans les transports en commun est une possibilité ? Même si beaucoup le font, c’est très loin d’être un environnement suffisamment confortable pour profiter pleinement des bienfaits de la lecture.

De la motivation : Lire un livre de plusieurs centaines de pages, c’est un peu comme faire une randonnée de plusieurs centaines de kilomètres. Lorsque cela fait des heures qu’on se tue à la tâche et que l’on mesure le rapport entre le chemin parcouru et le chemin qu’il reste à parcourir, nous sommes très vite amenés à vouloir renoncer. Et si d’une manière ou d’une autre nous avons été forcé à aller jusqu’au bout, l’expérience nous aura appris qu’il faut y réfléchir à deux fois avant de recommencer l’aventure. C’est ainsi que la plupart des gens tournent de l’œil à la vue d’un simple livre. En général, l’école impose de lire des pavés aux sujets pompeux à des jeunes étudiants qui se retrouvent dégoutés par cette première expérience, les amenant à avoir un réflexe répulsif vis-à-vis de la lecture.

Alors que faire ?

Les barrières à l’entrée sont si nombreuses qu’il semble très difficile à une personne non initiée de s’adonner à la lecture. C’est un peu comme si vous n’aviez jamais fait de sport de votre vie, et que quelqu’un essayait de vous convaincre de changer du jour au lendemain votre alimentation et vos habitudes pour que le sport fasse partie intégrante de votre vie !

Cela demande trop d’efforts, n’existe-t-il pas une solution progressive ? Quelque chose de plus accessible ?

Oui, une solution existe !

Cela consiste à utiliser la synthèse vocale pour traduire votre livre en livre audio.
Certes, cette solution n’est pas parfaite, mais elle a le mérite de lever toutes les barrières décrites précédemment, à savoir :

Moins de temps : Un livre audio peut être écouté facilement dans les transports en commun, dans votre voiture, lorsque vous êtes dans une salle d’attente ou quand vous faites vos courses. Du coup vous ne changez rien à vos habitudes et vous pouvez continuer à garder votre temps pour votre famille et vos amis.

Générateur de calme : Lorsque vous êtes dans un environnement bruyant, que faite vous pour vous isoler ? Vous écoutez de la musique ! Le livre audio apporte le même résultat à ceci près qu’il vous oblige à vous concentrer sur l’histoire, ce qui vous détache encore plus des petits tracas du quotidien. Que vous soyez dans un bouchon, une panne de métro ou en train d’attendre votre tour dans une file d’attente, le livre audio vous fait perdre toute mesure du temps qui passe.

N’importe où et n’importe quand : Le livre audio ne nécessite pas d’être immobile, et vos mains sont parfaitement libres. Que vous soyez allongé dans l’herbe, blotti dans votre lit avec votre conjoint qui désire dormir ou dans votre garage en train de nettoyer votre voiture, le livre audio vous donne une liberté sans précédent !

Une motivation décuplée : Si vous passez une heure par jour dans les transports, vous lisez un livre tous les 10 jours, et cela sans vous en rendre compte ! Votre culture générale progresse, votre imagination se décuple, vos opinons s’affinent, bref vous accédez à la plupart des bienfaits de la lecture sans effort. De coup, le nombre de pages ne vous fait plus peur !

Comment se lancer ?

C’est simple, il suffit de vous procurer une version électronique de votre livre (format pdf, epub, doc, docx, txt ou rtf) et de vous rendre sur le site http://www.astread.com pour vous y inscrire. 

Une fois inscrit, envoyez votre livre dans votre bibliothèque en ligne, puis cliquez sur le bouton « Générer » pour obtenir une version audio.

Après quelques minutes, vous recevrez un mail vous invitant à télécharger la version audio de votre livre. Une fois celle-ci obtenue, il vous suffit de mettre les fichiers correspondants dans votre lecteur MP3, les graver sur un CD ou les placer dans votre téléphone pour pouvoir l’écouter n’importe où et n’importe quand !

Conclusion

En général, les gens pensent que la synthèse vocale est réservée aux malvoyants.

Si celle-ci peut s’avérer imparfaite, peu chaleureuse, voire monotone, elle présente l’avantage de permettre à ceux qui le désirent de renouer progressivement avec la lecture, et ce, sans changer leurs habitudes.

2 commentaires:

  1. When choosing a 3D printer, an excellent place to start out|to begin} is rabbit toys understanding the material you need to use to create objects. At its most basic, you may want choose on} between producing plastic or metal objects. 3D full metal object fabrication will place you in a high-cost category and cut back your decisions significantly. While really have} a lot of experience with desktop-level 3D printers, I haven't had much of an opportunity to make use of industrial 3D printers.

    RépondreSupprimer
  2. Grades 300 and four hundred are probably the most commonly used with grade best wrench organizer 304 being the most well-liked and extensively used. For high temperature exhaust applications, stainless-steel grade 321 is ideal since a part of} its alloy is titanium, which ensures very little weld decay. While metallic fabricators as a particular job title are projected to say no by 11% via 2030, specialised roles like iron working and pipe fitting are projected to grow quickly in the identical timeframe. When you companion with prospects just like the United States Department of Defense, Department of Energy, and our business nuclear energy plants, the standard of services are taken to new extremes.

    RépondreSupprimer